COULOMMIERS                                   

                                

 

                                               

 
                    

Ville située au cœur de la Brie, célèbre par son fromage qui porte son nom, elle est traversée par le Grand Morin. Son origine remonte à l'époque Gallo-romaine. La ville tire son nom du latin "Columbo" qui veut dire le "pigeon". La ville se développe au moyen âge sur deux axes: constructions "urbaines" en centre-ville, constructions "religieuses" à la sortie de la ville (Commanderie des Templiers). Après la Seconde Guerre mondiale, l’urbanisation se développe de façon importante au nord de la ville.

 

  Deux vues aériennes de Coulommiers (vers 1950 et aujourd'hui)                    

 

  Fête aérostatique sur la place du marché et place de la gare                          

 

  Publicité pour le Cercle aéronautique de Coulommiers                     

 (Guide officiel de l'office de tourisme vers 1950)

 

                                                                                        

La Commanderie des Templiers
Construite au XII°, c'est l'un des Templiers les mieux conservés d'Ile de France. On peut y voir une Grange aux Dîmes, la Tourelle du pigeonnier, le logis du Commandeur, la Chapelle Sainte-Anne ainsi qu'un exceptionnel jardin médiéval.
En 1314, suite à la dissolution de l'Ordre Templier, la Commanderie fut acquise par des moines de l'Hôpital Saint Jean de Jérusalem. Elle a été sauvée de la démolition en 1970, et subit de nombreux travaux.


       

   

La Halle aux Fromages
Son nom résulte des marchés qui s'y déroulaient et qui étaient principalement destinés aux fromages de la Brie dont le Coulommiers. Elle fut construite à la fin du XIX° (1887), car le marché devenait important.
Le marché, devenu Foire aux Fromages, a lieu tous les ans durant le week-end des Rameaux mais il a été déplacé car il est devenu trop important pour la Halle.

                       

 

Le Coulommiers est un fromage à pâte molle et à croûte fleurie, composé de lait de vache. A mi-chemin entre le Camembert et le Brie de Meaux, son voisin régional, il occupe aujourd'hui une place de choix sur les plateaux de fromage des familles françaises...

A déguster idéalement d'avril à août, ce fromage affiné 4 à 8 semaines accompagnera idéalement un Bordeaux Supérieur ou un Côte du Rhône.

 

 

 

 

 

  Jehan de Brie (1349-1415) poète et berger des environs de Coulommiers

  ne disait-il pas 

  " Quand s’achève un repas et qu’arrive le fromage

  Les estomacs rassasiés retrouve le courage

  Autant qu’en verres ruisselle ce pinard qui ressemble

  Au baiser du soleil sur une gorge qui tremble "

 



                        

 

 

La Maison Valentin de Boulogne
Située près du Palais de Justice, cette belle maison blanche est la maison natale du peintre Valentin de Boulogne (1591-1634), célèbre au XVII° pour la qualité de ses clairs obscurs et ses scènes de la vie quotidienne. On peut admirer quelques-unes de ces oeuvres au Musée du Louvre.
Cette maison est la reproduction de la maison de la famille de Boulogne brûlée au XVIII° au même emplacement.
 

L'hôtel de Ville
Comme beaucoup d'édifices du XIX°, l'hôtel de ville, a une architecture simple et épurée. Cette construction représente bien l'essor des communes au XIX° en France.
 

Le Palais de Justice et l'ancienne prison
Ces deux monuments représentatifs du XIX° possèdent une architecture déconcertante qui rappelle une architecture religieuse. L'ancienne prison est située au cœur de la ville et isolée sur une île délimitée par le brasset des Religieuses et le Grand Morin, elle sera aménagée en bibliothèque municipale en 2002.

           


 

Le Parc des Capucins
Parc fleuri parmi les plus beaux d'Ile de France, il abrite les vestiges du château de la Duchesse de Longueville.
Le château fort joua un rôle important au cours des guerres de Cent Ans et de religions. Le château fût reconstruit au XVII° par Catherine de Gonzague duchesse de Longueville, et détruit au XVIII° par le Duc de Luynes. Seuls demeurent les pavillons des gardes et une partie de l'aile du château.
Dans le parc, l'église "Notre Dame des Anges" construite en même temps que le château, abrite le Musée Municipal où sont exposées des collections historiques, archéologiques ou des œuvre d'arts.

Concerts de Jazz tous les dimanches de juillet. Entrée libre.

                            

                                                                             

 

                

    

         

    

 

 

 

 

 

         

                                     

    

                                                                                 

Le Grand Morin

Coulommiers ville d'eau par excellence, pour preuve ses 35 ponts disséminés dans la ville. Le grand Morin serpente dans Coulommiers offrant à chaque détour des endroits magnifiques. Chaque été des promenades en barque vous font découvrir la ville.
 



Le Grand Morin (principaux affluents : l'Auges, l'Aubetin, le Vannetin) prend sa source dans le département de la Marne, à Lachy, et se jette dans la Marne à Condé-Sainte-Libiaire. Cette rivière est appelée Grand Morin car sa longueur est plus grande que l'autre rivière du même nom, le Petit Morin. Ces deux rivières sont parallèles et traversent le plateau briard.

La longueur du Grand Morin depuis son origine jusqu'à son embouchure est de 120 km dont 43 km dans le département de la Marne. Sur les 77 km en Seine et Marne, 17 km sont navigables. Son bassin s'étend sur 111 communes dont 28 dans la Marne. La superficie du bassin du Grand Morin est d'environ 118 000 hectares.


 

Dicton: "si le Grand Morin déborde avant Noël,

il est de tradition que 7 fois encore dans le courant de l'hiver,

la rivière sortira de son lit.."   

    

   Quelques photographies panoramiques sur le "vieux Coulommiers"                                             

         

                retour page accueil